Galette végétale aux amandes façon frangipane

Il y a des traditions culinaires que j’aime bien tout en ne sachant rien de l’histoire derrière la tradition.
Par exemple, pour la recette d’aujourd’hui, c’est une pâtisserie que j’adore mais je ne pense à en faire qu’en Janvier (il faut dire qu’on nous en met de partout dans les magasins et sur les pubs pour bien nous y faire penser) et je savais pas grand chose en particulier sur l’origine de ce dessert.

Cette fois-ci c’est en regardant la vidéo de « Les Questions Cons » sur Youtube que j’ai appris qu’une longue histoire se cachait derrière cette fameuse galette des rois (et que j’ai eu très envie d’en manger)! Lire la suite

Publicités

Cassoulet en mode végétal

Premier article 2016, j’en profite pour souhaiter à tous et toutes une très belle année, remplie de bonheurs simples…comme un bon petit plat! ^_^

Justement voilà un plat que je ne mange pas souvent mais que j’ai toujours bien apprécié, même quand j’étais omnivore: le cassoulet!
Evidemment, avec la richesse de la cuisine végétarienne et végétalienne, je n’avais pas pensé à en manger à nouveau depuis mon changement de régime alimentaire.

Mais mon amoureux aimant beaucoup ce plat a eu envie d’en faire un maison. Ce fut pour moi l’occasion de m’en faire une version végétale.

Lire la suite

Shikakaï, rhassoul, neem: des shampoings-soin végétaux pour des cheveux tout doux et brillants

Et si on parlait de shampoing aujourd’hui? Parce que c’est bien beau de les colorer et de les chouchouter mais ca ne suffit pas!

Je fais partie de ces gens qui  ont des cheveux fins qui s’emmêlent pour un rien et qui refusent de garder l’aspect « coiffé » que j’ai patiemment essayé de leur donner.
Je fais partie de ces gens qui doivent se laver les cheveux pratiquement tous les jour sous peine de se retrouver avec des mèches grasses et raplapla.
Et surtout je fais partie de ces gens fainéants qui n’ont pas envie de se laver les cheveux tous les jours (ou presque) parce que ça prend du temps, que ça les abîme stupide hobbit joufflu et que plus je les lave et plus il faut que je les lave…

Bref, mes cheveux ont tendance à vite me gonfler et j’ai déchanté à chaque fois que j’ai acheté un shampoing « super-volume-brillance » ou que j’ai écouté un coiffeur…
Puis je suis tombée sur le blog d’ Antigone XXI et son article où elle explique qu’elle ne se lave plus les cheveux.
Autant dire que l’idée m’a tout de suite plu. Imaginez, le rêve de ne plus devoir acheter des shampoings plein de cochonneries, avoir des cheveux propres juste à l’eau!

Bon, j’ai rapidement déchanté car je manque de patience et de rigueur, je suis loin du stade où l’eau seule suffit mais son article est très inéressant, alors je recommande chaudement de le lire!
Malgré tout, j’ai arrêté les shampoings « chimiques » et je suis passé aux shampoings végétaux et déjà, c’est pas mal parce que mes cheveux ont moins besoin de lavages et après chaque lavage, ils sont tellement doux et brillants que ça donne envie de le crier sur les toits (ou c’est juste mes moments de folies qui font ca?!) !

Pour que tout le monde ait le droit d’avoir envie de créer un culte en l’honneur de ses cheveux (pourquoi pas, après tout), voici mes shampoings végétaux préférés.

Lire la suite

L’indigo capillaire ou le passage en « Dark Ragarù »

Depuis des années, je fais du henné d’Egypte et depuis peu du henné brun grenat.
Comme j’en parlais dans mon article sur le henné, il existe un large choix de colorations végétales.
Depuis mon essai de henné brun-grenat, j’ai eu envie de foncer encore plus ma couleur, alors j’ai choisi de tester l’indigo pur.

Tout comme le henné, l’indigo est une poudre colorante réalisée à partir de plantes. Il est plus cher que le henné d’Égypte (4.50€ vs 2.50€ les 250g) mais reste moins couteux que les colorations chimiques.

Je me souviens qu’adolescente, je rêvais de troquer mes cheveux blonds contre une chevelure noire bleutée mais pas de coloration pour moi à l’époque (ce qui m’a évité de m’habiller en goth’ pendant mon adolescence, donc)
Mais aujourd’hui, c’est possible. Le Ragarù va passer en mode Dark, mouahahahaha!

Lire la suite